RAPHAEL

Bande magnétique
vendredi
18
novembre 20h

© Matthieu César

Tout public /// Durée : 1h30 /// https://www.asterios.fr/fr/artistes/view/38/raphael

Voix, piano, guitare : Raphael /Multi-instrumentiste : Marc Chouarain / Comédien : Maxence Tual, Jean-Luc Vincent / Direction artistique : Guillaume Vincent / Scénographie James Brandily /Direction musicale et arrangements : Gabriel Legeleux (Superpoze)  / Création lumière : Sébastien Michaud / Création vidéo : Gabriele Smiriglia / Régie générale : Jean-Marc Besson / Régie son : Frédéric Lucas / Régie lumière :  Benjamin Durocher / Régie plateau : Pierre-Philippe Brouard / Backliner : Philippe Grasset 


Une cabine de prise de son est posée au milieu de la scène. Des techniciens s’affairent à des branchements. Des bruits de forêts. Raphael entre sur scène, il y a un piano droit, un vieil ampli avec une guitare électrique dans un étui. Trois magnétos à bandes. Une pile de bandes. Raphael pose son tabouret, s’assied au piano, commence à chanter, les magnétos se mettent à tourner. Depuis sa cabine sur la scène, un étrange ingénieur du son dirige la séance. Raphael est interrompu, questionné par l’ingénieur, sommé de montrer ce en quoi il croit, d’aller plus loin dans l’intimité de ces chansons, d’améliorer ses versions. S’agit-il d’un réenregistrement live de ses anciens albums, l’enjeu ne serait-il pas en réalité bien plus important ? 

« J’ai toujours rêvé de proposer autre chose qu’un concert, éternelle géographie du chanteur et son groupe qui l’accompagne, l’idée de Bande magnétique  est de revisiter toutes ces chansons, de différentes périodes à partir des pistes studios originales réorchestrées en live et envoyées dans des magnétos à bandes par un ingénieur du son un peu particulier qui connaîtrait intimement le contexte de ces chansons, le vrai, le faux, aurait accès à des informations qu’il ne peut pourtant pas connaitre, ne se privant pas de les partager, permettant une mise en abyme aussi amusante que troublante. » Raphael


Production : Astérios Spectacles. Coproductions : Scènes du golfe - Théâtres Vannes – Arradon / Radiant-Bellevue à Caluire-et-Cuire / L’Atelier à spectacles à Vernouillet / Train-Théâtre à Portes-lès-Valence.

Avec le soutien du Centre national de la musique et de la Région Île-de-France.